Pour la Bolivie, « Israël est un État terroriste »


Les pays sud-américains ont cette fierté que n’ont pas les pays européens. Peut-être intimement  et sociologiquement plus proches, ils n’ont cessé de montrer leur soutien à la cause palestinienne, et cela n’est pas un effet de mode. Que ce soit le Venezuela ou encore le Chili, ce lien fraternel avec la Palestine existe depuis bien des années. La Bolivie, elle aussi, est montée au créneau.

 

 

 

Evo Morales est clair au sujet d’Israël

Le président bolivien ne fait pas dans la dentelle, il ose sur la scène internationale dire les choses telles que le sont. Hier mercredi, lors d’une visite dans la ville de Cochabamda, il a affirmé que l’État hébreu serait désormais sur la liste des États terroristes du pays.

 Israël n’est pas un garant des principes de respect de la vie et des droits élémentaires qui régissent la coexistence pacifique et harmonieuse de notre communauté internationale, ajoute t-il.

Cette décision change la donne puisque les deux pays étaient en relation depuis 1972 par un accord signé, accord qui permettait aux citoyens israéliens d’entrer librement sur le sol bolivien. Fini donc le tapis rouge. Il faudra désormais montrer patte blanche et obtenir un accord du Service de Migration du pays pour franchir la frontière ou tout simplement poser les pieds en Bolivie.

Une bien bonne nouvelle, un acte significatif qui démontre qu’au-delà des condamnations, en Amérique du Sud on agit. Viva Bolivia!

 
 

__________________________________________________________

Source : Katibin, le 31.07.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

Laissez un commentaire