Netanyahu: L’Iran doit « démanteler son programme nucléaire militaire »


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exigé lundi de l’Iran qu’il démantèle son « programme nucléaire militaire » et a appelé à maintenir ou renforcer les sanctions contre la république islamique.

 

Le président des États-Unis Barack Obama a affirmé lundi qu’il ferait preuve de vigilance dans les discussions à venir avec l’Iran, tandis que son hôte Benjamin Netanyahu a réclamé le démantèlement du programme nucléaire « militaire » de Téhéran. 

« Il est impératif que l’Iran ne possède pas d’arme nucléaire, le Premier ministre et moi-même sommes d’accord là dessus depuis que j’ai pris mes fonctions », a déclaré M. Obama après s’être entretenu avec le dirigeant israélien dans le Bureau ovale. « Il va nous falloir des actes (des Iraniens) qui donneront confiance à la communauté internationale sur le fait qu’ils remplissent pleinement leurs obligations internationales et ne peuvent pas obtenir une arme nucléaire », a ajouté M. Obama face aux journalistes. 

Le président américain, qui s’est dit prêt la semaine dernière à l’ONU à donner une chance à la diplomatie pour tenter de résoudre le dossier nucléaire iranien, a fait remarquer que « c’est grâce aux sanctions sans précédent que nous avons réussi à mettre en place ces dernières années que les Iraniens semblent désormais prêts à négocier ».

« Il nous faut donner une chance à la diplomatie, il nous faut voir s’ils sont vraiment sérieux lorsqu’ils promettent de respecter les règles internationales », a-t-il plaidé, trois jours après avoir parlé au téléphone avec son nouvel homologue Hassan Rohani, une première à ce niveau depuis la révolution islamique de 1979. Mais « nous entamons ces négociations avec une grande vigilance. Elles ne seront pas faciles », a-t-il reconnu. 

M. Obama a aussi prévenu que l’option militaire restait sur la table pour obtenir de la république islamique qu’elle respecte ses obligations. « Nous ne renonçons à aucune possibilité, dont l’option militaire », a-t-il affirmé. De son côté, M. Netanyahu, qui a dit son scepticisme dans le passé vis-à-vis de la sincérité du nouveau président iranien, a affirmé rejoindre M. Obama dans l’idée que des actes et non des mots étaient nécessaires. 

« En définitive, il faut que l’Iran démantèle complètement son programme nucléaire militaire », a-t-il assuré, en réclamant aussi le maintien des sanctions actuelles pendant les négociations. « Il faut maintenir cette pression », a-t-il réclamé. 

En outre, « si l’Iran continue à faire progresser son programme nucléaire pendant les négociations, les sanctions devraient être renforcées », a ajouté le dirigeant israélien. M. Obama, qui avait prévu de parler avec son hôte d’Iran, de Syrie mais aussi de la récente reprise des négociations directes israélo-palestiniennes, a salué le « courage » dont M. Netanyahu a fait preuve selon lui dans ce dernier dossier, et l’a remercié d’avoir abordé ces pourparlers « de bonne foi ». Les deux dirigeants devaient ensuite partager un déjeuner de travail.

 

__________________________________________________________

(Source(s): lalibre.be / AFP le 30-09-2013 / Relayé par MetaTV-RDPRS)

 
Partagez Meta TV sur :

Laissez un commentaire