Les USA mettent en garde contre d’éventuels attentats de Daech au Maroc


Le Département d’État a mis en garde, hier, les ressortissants américains résidant au Maroc contre les attentats terroristes que Daech pourrait perpétrer

 

Même s’il ne dispose pas d’éléments ou d’informations sur d’éventuelles attaques contre les intérêts américains au Maroc, son alerte est dictée par « des rapports et des actions nouvelles et récentes de la coalition contre l’État islamique (ÉI).

Dans une note du Bureau de la sécurité diplomatique et le Conseil consultatif sur la sécurité à l’étranger (OSAC) relevant du Département d’État, il est écrit que »l’ambassade et le Consulat général n’ont aucune information spécifique concernant d’éventuelles attaques et nos conseils de sécurité pour les citoyens américains au Maroc n’ont pas changé. Cependant, à la lumière des rapports et des actions nouvelles et récentes de la coalition contre l’État islamique (Daech), nous saisissons cette occasion pour rappeler aux citoyens des États-Unis la nécessité de faire preuve de vigilance et de suivre les consignes de sécurité ».

Selon le rapport intitulé « L’État islamique, au-delà de l’Irak et la Syrie : le Maroc », le département d’état avait fait état de la présence de 1.500 à 2.000 combattants marocains dans les rangs de Daech en Irak et en Syrie. Les Marocains constituent le contingent étranger le plus important au sein de cette organisation terroriste.

Toujours selon le même rapport, des cellules terroristes pourraient profiter de la facilité d’accès à Sebta et Mellilia  pour étendre leurs activités à ces deux enclaves.

A ce propos, le quotidien espagnol El Mundo avait publié, samedi, un éditorial intitulé « L’expansion de l’ÉI à Sebta et Mellilia n’est pas seulement un problème de l’Espagne ».

La participation de l’Espagne et du Maroc à la coalition internationale qui appuie la lutte du gouvernement irakien contre l’ÉI peut convertir les citoyens des deux pays en cibles pour les attaques terroristes, selon le rapport de l’OSAC.

 

Lire aussi

Une collaboration maroco-espagnole a permis le démantèlement d’une cellule de recrutement de djihadistes pour « EI »

 
 

__________________________________________________________

Source : Algérie1 / Par Mourad Arban, le 20.10.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Suivez Meta TV sur :
0

Laissez un commentaire