Pourquoi le gouvernement avait-il retiré une voiture de police stationnée devant Charlie Hebdo ?

  10 Janvier 2015
  19332 vues
  3 commentaires
Pourquoi le gouvernement avait-il retiré une voiture de police stationnée devant Charlie Hebdo ?

Peu de temps avant l’attentat du 7 janvier, Valls et Cazeneuve avaient allégé la protection policière de Charlie Hebdo en dépit de nouvelles menaces imputées à Al-Qaïda.

 

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  11 Jan 2015 00h03

Hommage aux décédés de bien;
A la question de ladite voiture policière enlevée pas grave, Plus qu’il fallait ce concentré sur fait renforcer trottoirs & éclairage public « ingénierisés », En plus du hall d’entrée sassé que sous visioassistance LacrymoFumigène indélébiles grattant collant est répulsive et « sas/murs » push-bag où est bulls aléatoire façon paint-ball

– Le politique est la poisse pour la Nation, N’avons qu’à voir l’état de la « FRANCE », Que nombres d’actes graves connus le Peuple et surtout nos victimes, Faisons le ménage de nos communes en revivant façon « vie/droit de cité sous-programme d’
Entraidances inter-locales aux biens plus viablement ingénierisés », Cassera mondialisme et politicards servant a rien appart ce que vivâmes malgré nous, Alors cessons subir les aléas nuisant nôtres Devenir en commun mais devons revivre chose comme fit nos fiers aïeux communalement en dite « vie/droit de cité », Et plus faire partout pareil mondialistement sans frontières que communes ouvertes « ça marche pas et nous mène à rien de bon.

PS: idée sous égide article XIV constitutionnelle 1789 nommément les journalistes via leur bureau où et médias= pourquoi point créer zone départementale ou régionale susnommé « pôle médiatique » serait sous accès principal « douaniériser » !!!

  11 Jan 2015 15h07

« Le journaliste ajouta aussitôt son sentiment personnel : d’après lui, une telle présence n’aurait pas empêché les assaillants d’accomplir leur dessein. »

Non, ce n’est pas le journaliste qui donne son sentiment. C’est Léger qui poursuit en disant que ça n’aurait rien changé, « ils auraient buté deux flics de plus c’est tout ». Si on transcrit pour ceux qui n’ont pas le temps d’écouter, Il ne faut pas transcrire n’importe quoi.

  TIFLET
  15 Jan 2015 14h33

Nos gouvernants responsables?Un complôt peut-être!Un commissaire de police qui se suicide le même jour alors qu’il devait rendre un rapport sur les frères KOUACI!Bizzare j’ai dit bizzare mais comme c’est bizzare!
Mon expression d’après les écrits d’un journal de liberté d’expression aux environs de Limoges!
Le journal l’a écrit:Est-ce de la véracité?Allez vérifier Mr VALLS on aimerez un démenti car avec tous ces mensonges qui croire à part la bible ,le boudha ou mahomet!