« Ne me tuez pas, merci », un autre regard sur les manifestations pour Rémi


Laetitia Guneau, photographe, nous présente des clichés de la manifestation en mémoire de Rémi sur Toulouse ce 1/11/2014.

Du sang pour faire la Une

 –
Alors que les médias dominants focalisent leurs objectifs sur quelques casseurs, dont on suspecte désormais que certains soient policiers, ces clichés nous montrent une réalité plus modérée des manifestants dont la forte majorité est pacifiste.
 –
Si, de toute évidence, toutes les violences doivent être condamnées, on peut se questionner sur la nécessité de ne montrer qu’elle à la télévision. Faire grimper l’audimat ? Impressionner le téléspectateur avec des images de guerre urbaine ? Orienter l’opinion publique ? Où étaient ces mêmes médias quand ces violences s’opéraient contre des manifestants pacifistes à la ZAD duTestet ?

5

7

13

8

9

1

2

4

10

11

12

14

6

16

17

18

19

20

21

22

23

Voici des séquences de l’ambiance quelques heures avant la mort de Rémi. Depuis début septembre 2014, les gendarmes débarquent en force chaque matin dans la vallée du Tescou. Ils gazent, tirent au Flashball, à la grenade offensive, ils caillassent même parfois, et brûlent les effets personnels des jeunes qui défendent une vision différente du monde. D’habitude ils mutilent, mais cette fois, ils ont tué.

Toutes les photographies appartiennent à Laetitia Guneau.

 

__________________________________________________________

Source(s) : Groupe GROIX / YouTube / Mr Mondialisation, le 04.11.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Suivez Meta TV sur :
0

Laissez un commentaire