Moscovici démissionne de l’Assemblée, son siège remis en jeu


Pierre Moscovici, qui a pris ses fonctions à Bruxelles le 1 er novembre, a fait parvenir sa lettre de démission à l’Assemblée. Une législative partielle aura lieu dans sa circonscription, risquant de faire perdre au PS sa majorité à l’Assemblée.

C’est officiel. Pierre Moscovici n’est plus député de la 4ème circonscription du Doubs. Sa lettre de démission est arrivée mardi à l’Assemblée nationale, a confirmé la présidence de la chambre. Le courrier était daté du 31 octobre. Nommé commissaire européen aux affaires économiques et financières, un mandat incompatible avec celui de député en France, Pierre Moscovici, qui a pris officiellement ses fonctions à Bruxelles au 1ernovembre, se voit donc contraint de remettre son siège en jeu.

Législative partielle dans les 3 mois

Une législative partielle aura donc lieu dans sa circonscription du Doubs, a-t-on indiqué mardi à la présidence de l’Assemblée. Cette élection doit être organisée dans un délai maximal de trois mois à compter de l’acte de vacance du siège.

En cas de défaite , le groupe socialiste à l’Assemblée ne comprendrait plus que 288 membres, alors que la majorité absolue est de 289. La législative partielle s’annonce en effet risquée dans une circonscription où Pierre Moscovici avait arraché de peu la victoire en 2012 avec 49 % des voix, à la faveur d’une triangulaire avec le Front National. Alors que la popularité du gouvernement est au plus bas, il devrait être difficile pour le PS de réitérer l’exploit.

Le gouvernement a pourtant tenté d’éviter la législative partielle en confiant une mission parlementaire « sur la place de la France en Europe », à Pierre Moscovici en mai dernier. Cette mission, d’une durée de six mois, était censée se terminer au 5 novembre, date à laquelle son suppléant à l’Assemblée Frédéric Barbier aurait automatiquement pris sa place. Un stratagème mis à mal par le calendrier, puisque Pierre Moscovici a pris ses fonctions à la Commission Européenne samedi dernier.

 

__________________________________________________________

Source : Les Echos, le 04.11.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Suivez Meta TV sur :
0

Laissez un commentaire