manifestation souveraineté africaines

Manifestation pour la souveraineté des nations africaines – Meta TV


Une manifestation organisé par le collectif RCK et d’autres associations pour la souveraineté des nations africaines.

l’Afrique est rongée par les conflits internes et les agressions extérieures qui minent son développement et la situation sociale depuis de nombreuses années.

Un reportage de la rédaction Meta TV

Meta Contrib : Kamel / Mika

 

La souveraineté économique et monétaire africaine comme solution aux maux de sous développement des pays de l’UEMOA et de la CEMAC et des îles Comores

«Si réellement l’égalité intellectuelle est tangible, l’Afrique devrait, sur des termes controversés, être capable d’accéder à la vérité par sa propre investigation intellectuelle, se maintenir à cette vérité jusqu’à ce que l’humanité sache, que l’Afrique ne sera plus frustrée, que les idéologues perdront leur temps, parce que ils ont rencontré des intelligences égales qui peuvent leur tenir tête sur le plan de la recherche de la vérité».

 

Aujourd’hui nous estimons en tant que africains, intellectuels et politiques, leaders d’opinion, d’ONG et d’association ou simple membres, nous devons être soucieux de l’avenir de l’Afrique et des conditions de ses citoyens restés sur le continent, tout comme ceux de la diaspora et leur  situation  nous ne devons pas rester silencieux.

La question de l’indépendance économique et monétaire des 15 Etats d’ Afrique et des iles Comores est une absolue nécessité.

Le système monétaire Franc CFA est « un des facteurs du sous-développement de l’Afrique, spécifiquement des pays‘’francophones’’ qui n’arrivent pas à assurer même le minimum de services sociaux de base requis à leurs citoyens pour vivre dans la dignité et avoir la fierté de soi.

 La très forte dépendance des Etats de l’UEMOA de la CEMAC vis-à-vis aux financements extérieurs, à ‘’l’aide’’ ou dite « au développement », et à l’appui technique, de manière presque éternelle, est indubitablement liée à l’existence d’un système monétaire et de coopération dit ‘Franc CFA’ instauré par l’Etat Français par lequel il exploite ces Etats en faisant main basse sur leur ressources naturelles, minière et leurs économies.

De plus en plus nous avons compris qu’« avec les siècles, les formes de pillages sont devenues  plus savantes». De la même manière que « les anciens Germains (Allemands nazis de l’époque du IIIème Reich : Hitler) dévastaient en toute  simplicité les pays qu’ils avaient conquis. Dont, « les  descendants, en 1940, ont recouru  à une méthode de rapine plus subtile et plus fructueuse».C’est néanmoins malgré le caractère exécrable de cette période, elle demeure une source d’inspiration pour les politiques Français qui maintiennent de l’ère De Gaulle à Sarkozy en passant par François Hollande et probablement François FILLION !

         « Aujourd’hui, faute d’accorder aux questions monétaires l’attention qu’elles méritent, l’Afrique  inflige à ses enfants, et plus encore à ceux qui ne sont pas encore nés des souffrances tout à fait gratuites ». affirmait le Professeur Joseph Pouemi Tchundjang, après avoir remarqué que :«La France est, en effet, le seul pays au monde à avoir réussi l’extraordinaire exploit de faire circuler sa monnaie, et rien que sa monnaie dans des pays ‘’supposés’’ politiquement libres».

        Peut-on aujourd’hui parler  de la souveraineté Économique et Monétaire Africaine comme réponse aux problèmes de sous-développement qui se matérialisent par une  très faible offre de services sociaux de base tels que la santé, l’éducation, le maintien de l’ordre, de la sécurité des biens, et des personnes, et la sauvegarde de l’intégrité territoriale  des États Africains?.

Peut-ont aujourd’hui soulever l’inconstitutionnalité du Franc CFA et du crime économique qu’occasionne son fonctionnement en tant que système d’exploitation des deux zone CFA et de la CEMAC ? Et  tenir comme complices les représentants du peuple au plus haut sommet de l’Etat, notamment les chefs d’Etats de Gouvernement et des parlementaires mais aussi toutes les autres « élites rentières qui n’ont pas intérêt à faire évoluer ce système[7]», à l’image des gouverneur des banques centrales de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale qui ont une certaine indépendance des pouvoir exécutifs de l’Union Africaine, communautaire (CEDEAO, UEMOA, CEMAC). Ce qui est contraire au fonctionnement des sociétés et système démocratique. Car, «même le gouverneur de la réserve fédérale américaine s’exprime devant le Congrès. Nous rien. Les banques centrales ne rendent pas compte devant le peuple, c’est un problème» !

Lire la suite

Voir aussi : Que fait la Chine en Afrique ? la Chine effectue de nombreux investissements sur le continent africain

Partagez Meta TV sur :

DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV "Fédération libre des médias alternatifs et indépendants". C'était le slogan à la fondation de Meta TV, avec beaucoup d'autres médias alternatifs du web. L'idée d'une fédération ne devait pas être la bonne méthode, mais une synergie serait sûrement une excellente chose.

Laissez un commentaire