L’Ukraine appelle à l’aide les États-Unis et la Grande-Bretagne


Dans une résolution votée ce vendredi, Kiev demande à Washington et à Londres d'assurer sa souveraineté après les tensions de ces dernières heures en Crimée.

 

 

 

 

Après le parlement de Crimée mercredi, ce sont deux aéroports, dont un militaire, qui ont été investis par des hommes armés pro-russes. Devant cette situation, le Parlement ukrainien a voté vendredi 28 février une résolution appelant les États-Unis et la Grande-Bretagne à garantir sa souveraineté.

Les États-Unis, la Grande-Bretagne et la Russie se sont portés garants de l'indépendance de l'Ukraine dans le Mémorandum de Budapest, signé en 1994, en échange de son renoncement aux armes nucléaires après la chute de l'Union soviétique dont elle faisait partie.

"Des terroristes armés sous le drapeau russe"

Le texte demande aux pays garants de "confirmer leurs engagements" envers l'Ukraine et de lancer des "consultations immédiates avec (elle) pour faire baisser la tension". Un conseil de sécurité nationale et de défense a été convoqué pour 09H00 GMT au sujet de la situation en Crimée, a annoncé le président par intérim Olexandre Tourtchinov à la tribune du parlement.

Selon lui, les hommes en armes qui occupent depuis jeudi le gouvernement et le parlement de Crimée à Simféropol sont des "terroristes armés opérant sous le drapeau russe".

 

__________________________________________________________

Source(s) : RTL avec AFP, le 28.02.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

Laissez un commentaire