Les patrons des grands groupes britanniques gagnent 131 fois plus que leurs salariés


La palme revient à Mark Bristow. Le patron des mines d'or Rangold Ressource gagne près 1.500 fois le salaire de ses employés.

 

 

 

 

 

 

Les dirigeants des 100 plus grosses compagnies britanniques, les mieux cotées en bourse et donc présentes dans le FTSE 100, gagnent en moyenne 131 fois plus que leurs employés, a relevé le Guardian lundi, des chiffres fournis par le think tank the High Pay Centre.

C'est au sein de l'entreprise d'exploitation de mines d'or Rangold Ressource, que l'on retrouve les plus gros écarts de salaires. Mark Bristow, le patron, a été payé 5,4 millions d'euros en 2013, près de 1.500 fois le salaire moyen de ces employés. Un écart abyssal qui s'explique par la grande part d'employés travaillant dans les mines africaines.

Le fondateur de WPP, payé 37,5 millions d'euros

Parmi les autres gros poissons, le fondateur de WPP, entreprise de relations publiques, Sir Martin Sorrell a reçu près de 37,5 millions d'euros en 2013, soit 780 fois le salaire moyen de ses employés qui culmine à 47.500 euros.

Au Compass Group, entreprise qui emploie des cuisiniers, techniciens de surface, agents de sécurité, les salaires font partie des plus bas parmi les 100 premières entreprises britanniques. Son patron a tout de même empoché 6,8 millions d'euros en 2013, soit 418 fois plus que ses employés.

Les patrons britanniques, payés 47 fois plus en 1998

L'écart s'aggrandit selon The High Pay Centre.  En 1998, les 100 plus gros patrons étaient payés 47 fois plus que leurs employés.

En France, l'observatoire des inégalités relevait en 2012 que les patrons français les mieux rémunérés gagnaient entre 400 et 1.100 Smic annuels.

 

__________________________________________________________

Source(s) : Jeune Afrique / ​La Tribune, le 18.08.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

Laissez un commentaire