Les patrons des entreprises high-tech élèvent leurs enfants… sans technologie 1


Les dirigeants de la Silicon Valley transforment le monde en un environnement totalement technologique, mais se montrent comme parents particulièrement réticents à l'égard de ces applications innovantes, écrit Nick Bilton, journaliste spécialiste de la technologie auprès du journal américain The New York Times. Bilton a en effet constaté que l'élite de la Silicon Valley contrôle de manière stricte l'utilisation de la technologie par leurs enfants.

 

« Le défunt Steve Jobs a admis à l'époque que ses enfants n'avaient jamais utilisé un iPad, un des grands succès d’Apple », explique Nick Bilton. Jobs faisait également remarquer aussi que l'utilisation de la technologie était particulièrement limitée dans sa maison.

Plus tard, il est apparu que Jobs n'était pas une exception. Dans la famille de Evan Williams, un des fondateurs de Twitter, les enfants n'ont pas non plus de tablettes et en outre, la lecture de livres imprimés est encouragée. Chris Anderson, ancien rédacteur en chef du magazine de technologie Wired, a même admis qu'il ne tolérait pas d'écran d'ordinateur dans la chambre de ses enfants.

« Nous avons constaté en premier les dangers de cette technologie et je ne veux pas que mes enfants puissent être confrontés à ces problèmes », a affirmé Anderson pour justifier ces restrictions.

Bilton dit avoir constaté que la plupart des pionniers de la technologie limitent l'utilisation de gadgets comme les tablettes ou les smartphones par leurs enfants à 30 minutes par jour pendant la semaine, alors que d'autres ne tolèrent l'usage de la technologie que pendant le week-end.

A partir de l'âge de dix ans, les enfants de ces pionniers peuvent, selon le journaliste, utiliser pour la plupart un ordinateur, mais uniquement pour leurs travaux scolaires.

Hannah Rosin, journaliste auprès de The Atlantic, a constaté un phénomène similaire chez les concepteurs d'applications pour enfants. « Là aussi, il a semblé que le divertissement numérique est tabou pendant la semaine », dit-elle.

Les restrictions par rapport à la technologie se reflètent aussi souvent selon les observateurs dans le choix des écoles que les entrepreneurs de Silicon Valley réservent à leurs enfants.

Beaucoup de cadres d'entreprises de Google, Yahoo, Apple et eBay semblent en effet avoir inscrit leurs enfants à la Waldorf School dont la philosophie ne laisse aucune place à la technologie qui selon la direction, représente une menace pour la créativité, le comportement social et la concentration des élèves.

lecontrarien.com
C’est un excellent papier de l’Express.be qui revient sur l’éducation que tous les grands patrons et grands ingénieurs de la Silicon Valley donnent à leur progéniture et il en ressort que si papa et maman conçoivent tous les jours des écrans lobotomisateurs de plus en plus perfectionnés, ils empêchent consciencieusement leurs enfants d’être en contact avec toutes ces technologies.

En effet, elles cassent la créativité, brident l’intelligence et vous rendent tout simplement neuneu et amorphe même à dose relativement faible.

Ils mettent donc tous leurs gamins dans une école qui s’appelle la Waldorf School dont la philosophie ne laisse aucune place à la technologie qui, selon la direction, représente une menace pour la créativité, le comportement social et la concentration des élèves… Avec lecture de livres papier obligatoire y compris à la maison.

D’un côté, on vend aux masses des outils de déculturation et de l’autre on en préserve ses propres enfants… Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Voici qui devrait faire méditer les parents que nous sommes.

Encore une fois, il ne s’agit pas de faire de l’anti-tablette primaire. Pour certains, l’usage est pratique et sympathique, nombre d’adultes qui ne sont pas nés avec les ordinateurs savent poser leur tablette dans un coin, quoi que cela soit de moins en moins vrai (même phénomène que pour les téléphones portables qui ne nous quittent plus), il s’agit juste d’attirer votre attention sur les dangers des ces outils pour les enfants dont le propre est d’être sans limites dans leur comportement.

N’oubliez pas l’ouvrage TV Lobotomie qui est une référence en France sur ce sujet et écrit par un directeur de l’INSERM, docteur en neuroscience. Son verdict est sans appel.

__________________________________________________________

Source(s) : Express.be / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV "Fédération libre des médias alternatifs et indépendants". C'était le slogan à la fondation de Meta TV, avec beaucoup d'autres médias alternatifs du web. L'idée d'une fédération ne devait pas être la bonne méthode, mais une synergie serait sûrement une excellente chose.


Laissez un commentaire

Commentaire sur “Les patrons des entreprises high-tech élèvent leurs enfants… sans technologie