Les militants quittent le navire Front national (FN) 1


Anciens candidats, militants ou membres du bureau, ils quittent un à un la fédération FN Flandre maritime ou s’en désolidarisent

 
 
 
 
 
 
 
 

Le Front national, sous le vernis du slogan « tête haute, mains propres », se révèle un parti politique (presque) comme les autres. Alors que son audience grandit, ses pratiques brisent les illusions de militants ou candidats du parti d’extrême-droite. En Flandre et sur le Dunkerquois, les déçus de la vague Bleu Marine refluent en nombre.

Un noyau dur de sympathisants ou militants prend ses distances avec la fédération Front national Flandre maritime, fondée et tenue par Philippe Eymery depuis trois ans. L’élu municipal dunkerquois et délégué communautaire essuie en interne des défections en série. Le malaise est profond, puisque les griefs éclaboussent les instances nationales du FN, restées sourdes aux appels au secours.

 

__________________________________________________________

Source : Le Phare Dunkerquois, le 22.10.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

Laissez un commentaire

Commentaire sur “Les militants quittent le navire Front national (FN)