États-Unis : Octroi des premiers fonds pour un projet sur le cerveau humain


Les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) ont octroyé mardi une première enveloppe de 46 millions de dollars dans le cadre de l'ambitieux projet de recherche sur le cerveau humain lancé en 2013 par le président Barack Obama.

 

 

 

 

 

 

"Ces premières attributions de contrats de recherche font partie d'un programme sur douze ans visant à développer les outils et technologies dont nous avons besoin pour réaliser la prochaine avancée dans la compréhension du cerveau", a indiqué dans un communiqué le directeur des NIH (National Institutes of Health), le Dr Francis Collins.

Les NIH ont sélectionné 58 projets menés par plus de cent chercheurs exerçant dans quinze États américains et à l'étranger. Leur tâche: développer de nouvelles technologies pour mieux comprendre le fonctionnement des circuits neuronaux et saisir des images du cerveau en action.

Ce programme de recherche s'articule autour de trois grands axes: créer la prochaine génération de techniques d'imagerie du cerveau, développer des méthodes d'enregistrement à grande échelle de l'activité cérébrale, et élaborer des modèles informatiques permettant de comprendre les fonctions de circuits neuronaux spécifiques.

Une compréhension approfondie du fonctionnement du cerveau ouvrira la voie à de nouveaux traitements contre des pathologies cérébrales dévastatrices comme Alzheimer, Parkinson, la schizophrénie, l'autisme ou l'épilepsie, qui selon l'Organisation Mondiale de la Santé affectent ensemble plus d'un milliard de personnes dans le monde, ont expliqué les NIH.

"Le cerveau humain est la structure biologique la plus complexe connue dans l'univers et nous n'en sommes qu'à effleurer la surface de son fonctionnement", a poursuivi Dr Collins, ajoutant: "Il y a un vaste fossé entre ce que nous voulons faire dans la recherche sur le cerveau et les technologies disponibles rendant cette exploration possible".

"L'ultime but de ce programme est de comprendre comment les milliards de cellules cérébrales contrôlent nos pensées, sentiments, émotions et mouvements", a précisé Dr Thomas Insel, directeur de l'Institut national de la santé mentale.

Le président Obama avait dévoilé "The Brain Initiative" en avril 2013 avec une enveloppe de départ de 100 millions de dollars pour l'année fiscale 2014.

La Maison Blanche a de son côté annoncé mardi plus de 300 millions de dollars de contributions, pour la plus grande partie provenant du secteur privé, dédiés à ce projet de longue haleine, "The Brain Initiative".

D'importantes fondations privées comme la Simons Foundation ou l'Université de Pittsburgh ont ensemble mobilisé plus de 240 millions de dollars. Pour le reste, des sociétés comme General Electric, Google et GlaxoSmthKline ont apporté plus de 30 millions de dollars, a précisé la présidence.

 

__________________________________________________________

Source(s) : La Croix / AFP, le 30.09.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Suivez Meta TV sur :
0

Laissez un commentaire