Emploi : Le nombre de chômeurs dépasse désormais les 5 millions


Le chômage a fortement augmenté au mois de mai avec 24 800 nouveaux demandeurs d'emploi de catégorie A. Toute catégories confondues, la France compte plus 5 millions de chômeurs. Un niveau historique

 
 
 
 
 
 
 

 nombre de demandeurs d'emploi sans activité a bondi de 24 800 en mai (+0,7%) pour atteindre un niveau record de 3,388 millions en métropole, selon des données publiées jeudi par le ministère du Travail.

En incluant ceux qui ont exercé une petite activité, 34 300 chômeurs supplémentaires (+0,7%) ont été recensés par Pôle emploi, soit un total de 5,02 millions, un autre plus haut historique. Outre-mer compris, ils étaient 5,32 millions.

  • 500 000 nouveaux demandeurs d'emploi depuis 2012

Depuis l'élection de François Hollande en mai 2012, près d'un demi-million de nouveaux demandeurs d'emploi sans activité ont poussé la porte de Pôle emploi. La dernière baisse remonte à octobre 2013.

 

© PHOTO INFOGRAPHIE IDÉ

 

  • Les moins de 25 ans touchés

En mai, aucune catégorie n'échappe à la flambée du chômage : elle atteint +0,4% pour les moins de 25 ans, sur lesquels se concentrent les efforts du gouvernement (emplois d'avenir, contrat de génération). Leur nombre reste toutefois en baisse de 3,1% sur un an.

  • Niveaux historiques pour les seniors

Ce sont toujours les plus de 50 ans qui paient le plus lourd tribut : +0,8% en mai et +11,5% sur un an, une véritable explosion. Signe de la violence et de la longueur de la crise, le nombre de chômeurs de longue durée atteint lui aussi des niveaux historiques: 2,13 millions de personnes pointent à Pôle emploi depuis plus d'un an (+0,8% sur un mois, +10,3% sur un an).

Parmi eux, plus de 636 000 sont même inscrits depuis plus de trois ans(+1,8% sur un mois, +17,7% sur un an). Le gouvernement a lancé lundi un plan pour l'emploi des seniors, qui prévoit de doubler les aides du contrat de génération, de renforcer le suivi des plus de 50 ans par Pôle emploi ou encore de développer l'alternance.

  • Baisse des radiations administratives

Les fins de contrats à durée déterminée restent le premier motif d'inscription à Pôle emploi, dans près d'un quart des cas. Parmi les faits notables dans les statistiques de mai, une baisse des radiations administratives de près de 10%. "Les efforts que le gouvernement continue de déployer doivent permettre d'endiguer cette progression au second semestre 2014", promet le ministère du Travail.

  • Forte hausse dans le Sud-Ouest

Après un petit répit au mois d'avril, le chômage repart  fortement à la hausse au mois de mai en Aquitaine  avec +1,8% par rapport au mois précédent , soit 3 000 demandeurs d'emploi (inscrits en catégorie A) supplémentaires.  La progression est de 5,8% sur un an.

  1. Tous les départements aquitains sont  touchés au mois de mai: Dordogne (+2,6%), Gironde (+1, 4%), Landes (+0,8%), Lot et Garonne (+2,4%) et Pyrénées Atlantiques (+2,7%)
  2. La région Poitou-Charentes suit le même mouvement à la hausse  avec une progression de 2,1% par rapport au mois d'avril et de 2,4% sur un an. En Charente, cette progression est de 1,2 % sur un mois ; en Charente-Maritime de 2,7 % 
  3. La région Midi-Pyrénées connait une progression  de 0,8% par rapport à avril (soit 1300 demandeurs d'emploi supplémentaires) et de 5,2% sur un an.

 

__________________________________________________________

Source(s) : Sud-Ouest avec AFP, le 26.06.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

Laissez un commentaire