François Asselineau

Etienne Chouard et François Asselineau invités sur France 2 : à quoi joue l’oligarchie ? 10


Après la participation d’ Etienne Chouard à l’émission  « Ce soir ou jamais » vendredi 5 septembre, c’est au tour de François Asselineau, président fondateur de l’UPR, d’être invité sur le service public le 20 septembre. Et pas n’importe où, puisqu’il s’agit du grand talk show du samedi soir qui réunit chaque semaine entre 1,5 et 2,5 millions de téléspectateurs. C’est donc une belle fenêtre de tir qui s’ouvre à des idées normalement interdites d’antenne. Comment expliquer cette débauche de liberté dans un univers habituellement si hermétique aux opinions non labellisées UE ? Autant Frédéric Taddéi a maintes fois prouvé qu’il était ouvert aux libres penseurs, autant la séquence politique de « On n’est pas couché » est très largement réservée aux partis qui défendent bec et ongles le système ultra-libéral et néo-conservateur en place.

Quelle mouche a donc piqué l’oligarchie française ? Ou plutôt quelle est la stratégie poursuivie par cette apparente liberté de ton de France Télévisions ? Je soumets ci-après quelques pensées personnelles qui ne prétendent pas être des vérités révélées, il s’agit d’explorer des pistes de réflexion que chacun pourra reprendre, contredire, débattre, juger risibles ou dignes d’intérêt.

Le premier but non avoué est d’entretenir l’illusion de la démocratie, en présentant de temps en temps des idées qui sortent du cadre autorisé.  En effet, la plus grande peur de l’oligarchie est que les français comprennent l’arnaque absolue du système médiatique. Car un citoyen qui s’extrait de la manipulation des grands médias devient alors un homme libre et donc un danger pour le système en place. Libre de réfléchir, de faire ses propres choix, d’imaginer un autre monde et de comprendre qui est son véritable ennemi. Celui qui se libère de la prison mentale dans laquelle il meurt à petit feu se rend rapidement compte que les problèmes de la France ne sont ni les chômeurs, ni les fonctionnaires, ni les musulmans, ni les catholiques ni quelqu’autre bouc émissaire prêt à l’emploi, mais bel et bien ceux qui organisent notre division. Déjà, à son époque Jaurès dénonçait la perversité de la classe bourgeoise dont l’énergie s’employait à monter les paysans contre les ouvriers et les ouvriers contre les paysans.  Cent ans plus tard se sont toujours les mêmes procédés qui permettent aux ultra-riches de se maintenir au sommet d’une pyramide dont les étages inférieurs s’enfoncent de plus en plus dans une boue informe, mélange immonde du désespoir des chômeurs français et du sang des enfants palestiniens.

Le second but pourrait être l’affaiblissement d’un Front National qui monte à toute vitesse au point d’être aujourd’hui le premier parti de France si l’on se réfère aux dernières élections ainsi qu’aux derniers sondages. Le chômage de masse, la faillite des officines politiques du pouvoir bancaire dites de gauche et la montée de l’anti-islam orchestrée par les médias ont poussé beaucoup de nos concitoyens dans les bras du Front National, désigné comme unique alternative par ceux qui tirent les ficelles. Il est probable que si l’on montrait aux Français une autre voie que le Front National, ceux de ses électeurs non islamophobes seraient tentés de l’emprunter. Car il devient en effet de plus en plus difficile, après la sortie de Marine Le Pen sur la LDJ et celle d’Aymeric Chauprade sur la politique étrangère au Moyen Orient, de ne pas voir que le Front National est aujourd’hui un fer de lance de la doctrine du choc des civilisations théorisée par les néocons’.

Enfin, le dernier but de cette invitation suspecte pourrait être de créer la division au sein de ce que l’on peut appeler la «dissidence », terme assez vague qui comprend des gens venus de tous horizons mais qui ont au moins en commun d’avoir percé les mécanismes du système de domination qui nous asphyxie aujourd’hui. Et c’est sur ce point précis que doit se préparer François Asselineau, qu’il doit prouver qu’il est un véritable politique mais aussi un véritable résistant, en ne tombant pas dans le piège qui consistera à le faire dénigrer d’autres lignes dissidentes que la sienne. Car que l’on soit d’accord ou non avec toutes les voies dissonantes, personne ne peut nier qu’aujourd’hui nous sommes trop fragiles pour nous permettre une quelconque division que nos adversaires ne manqueront pas de provoquer. Il ne s’agit pas de passer sous silence des désaccords politiques, mais ce serait une erreur de tenter de marquer des points auprès de l’oligarchie en ralliant docilement les chasses à l’homme entreprises par les chiens de garde d’un système à l’agonie. Car nous aurons besoin de toutes les forces vives de la nation pour reconstruire le moment venu et il faudrait compter aussi avec ceux dont on ne partage pas forcement toutes les idées. Que l’on se sente plus proche d’un idéal communiste ou d’un idéal gaulliste, force est de constater que le consensus de ces deux mouvements ont apporté à la France les plus belles années du XXème siècle, et que 40 ans plus tard les charognards de la French American Foundation et autres organisations supranationales n’ont toujours pas fini de dépecer le monde du CNR tant les acquis obtenus pendant cet âge d’or ont été importants. Aussi François Asselineau devra marcher sur des œufs et ne pas se laisser embarquer à détruire involontairement le lien encore fragile qui unit les hommes de bonne volonté. C’est là que chacun pourra juger de son habileté politique, de sa capacité à se sortir d’un discours imposé, et de sa véritable volonté de rassemblement.

Baptiste Mannaia
__________________________________________________________

Source(s) : cercledesvolontaires.fr / Relayé par MetaTV(metatv.org) / Etienne Chouard / François Asselineau

Partagez Meta TV sur :

DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV "Fédération libre des médias alternatifs et indépendants". C'était le slogan à la fondation de Meta TV, avec beaucoup d'autres médias alternatifs du web. L'idée d'une fédération ne devait pas être la bonne méthode, mais une synergie serait sûrement une excellente chose.


Laissez un commentaire

10 commentaires sur “Etienne Chouard et François Asselineau invités sur France 2 : à quoi joue l’oligarchie ?

  • Gogolito

    Asselineau est très bon en ce qui concerne la question politique au sens technique, mais il se bat pour ne pas perdre pied, par ailleurs a un moment on sent qu’il est prêt a s’enfuir sous les coups en faisant un « BON ! » en regardant autour de lui pour bien identifier la direction a prendre pour quitter le plateau…donc émotionellement il est pas bon, il a l’air d’avoir du mal a reprendre son souffle..il semblait prit par la volée de bois vert complètement préparée…son attitude aurait été plus convaincante avec du calme et de l’assurance, pourquoi s’offusquer de ces pitreries critiques ?
    L’oligachie a largement le temps et la liberté de mouvement suffisante pour remanier le jeux même en mettant en avant ces dissidents, il y a d’ailleurs en ce moment une grave offensive avec l’image de qui vous savez, donc si nous mettons en parallèle ces deux mouvements, cela ressemble a un écran de fumée afin de détourner l’attention de ce qui doit se passer du coté de l’ Ukraine…et des problèmes tout à fait merdeux de nos politiques, vous voyez comme tout se tiens ?
     Enfin pour moi c’est plutot clair, toujours imaginer qu’il s’agit d’un spectacle de prestidigitation, se demander « qu’est-ce que veut l’oligarchie ? » c’est un peu comme assisietr a un spectacle de magie sans rien y comprendre, l’oligrachie ne veut que ce que veulent la plupart, nous endormire et nous faire les plus beaux tours de magie qui soit….un coup par ci, un coup par là, tu me vois tu me vois plus, c’est simple.

     

    • relou62

      Je suis entièrement d’accord avec totony et j »éspère que de plus en plus de monde feront preuve du même discernement car je ne comprends pas que tant de gens continue, aujourd’hui, à gober un tel ramassis de clowneries…Pour moi le seul but pour lequel Mr Asselineau a été invité c’était pour le dénigrer, le lyncher, le diaboliser car il fait peur…et oui et c’est pourtant tellement évident…

      Par contre Stev-f : non !
      JE prefere nettement un homme bon et de conviction comme Mr Asselineau sans charisme si tu veux plutot qu’un cowboy commme sarkosy ou encore comme hollande qui passe l’un comme l’autre, leurs temps à nous mentir effrontement. Ne jugez pas sur l’apparence mais sur les actes. Je trouve Mr le Président Asselineau naturel et simple et il m’inspire confiance. Citez moi un seul exemple d’homme actuel, ou femme, qui soit un bon politique, juste un exemple ? J’aime bien Soral mais il a eu tort sur ce coup la. N’oublions pas que c’est l’habit qui fait le moine, voyez hollande…

  • Vincentgétorix

    Il a été ex-cel-lent Asselineau. Il faisait ressortir la nullité de ses contradicteurs. Mais qui me fera croire que Gentil Ruquier s’est dit un beau matin « :ah ben tiens je vais inviter Asselineau  » ? Belle sortie sur L’OTAN va-t-en guerre et surtout j’ai aimé le « et qu’est-ce que vous avez fait, vous ? « 

     J’ai toujours pensé que Soral se trompe quand il dit qu’Asselineau n’a aucun charisme. Dans un débat il est redoutable et si on lui fait une petite place ( celle-ci était pas mal déjà) il va cartonner. Gare à ceux qui n’auraient pas le calibre suffisant.

     

  • Ermite

    Voici le texte que j’ai mis sur le forum d’égalité et réconciliation , car je les trouvais trés dur sur M.Asselineau suite a l’émission, je l’ai aussi montré sur le tchat de MétaTV pour avoir un avis qui me semble positif. Doc m’a proposé de le mettre ici donc je ne me fait pas prier.

    – Je vous trouve extrêmement dur avec Asselineau et en gros vous agissez et jugez ,a mon sens comme des M.Carron de la dissidence et sans recul.

    L’objectif de cette émission était ,pour L’U.P.R., de se faire connaitre et l’objectif est accomplis. Imaginez les ravages pour son image s’il c’était associé a M.Soral ? Dans les émissions télés vous ne pouvez pas argumenter plus de 30 secondes , donc, s’il avait répondu oui a cette question fermé c’était fini pour lui.

    Je vous pas ou est le baissage de froc, il a placé quenelle sur quenelle.

    En gros cette émission il faut la voir avec un point de vu de quelqu’un qui ne connait rien a la politique et qui pense encore que la droite c’est les patrons, la gauche c’est le social, l’extrême gauche c’est les ouvriers et l’extrême droite c’est des nazies.
    Et ces personnes là si elles ont un minimum de sens critiques, M.Asselineau les a fait réfléchir.

    Moi j’ai regardé cette émission tout en étant sur le tchat de MetaTV, on était une dizaine et tout le monde a trouvé qu’il c’est bien défendue. D’ailleurs notre jeux était d’anticiper les questions de M.Carron ce qui il faut l’avouer n’était vraiment pas dur.

    Je précise que je suis pas de l’U.P.R., et comme dans mon message de présentation « ni soralien , ni dieudonniste » mais les 3 on mon total soutient morale, idéologique et financé dans la mesure de mes moyen.

    Salutation fraternelle

     

     

  • Totony

    L’oligarchie ? Elle joue la carte de la diabolisation et de la désinformation.

    Ils surfent sur le courant actuel de « conscience général », et essayent de maintenir les moutons qui ne se seraient pas encore intéressés à toutes autres opportunités politique, social, économique etc etc…. Faire croire aux gens que les autres n’ont rien à proposé, rester chez l’UMPS… Voir de récupération de certains « pré-conscientiser », en leur faisant croire que les choses se discutent dans les médias mainstream.

    Y’a qu’à voir le comportement d’Attali, pire de Caron hier pour le remarquer.

    Aucun débat de fond en somme, les journalopes sont là que pour casser du sucre avec des histoires sans intérêt pour détourné l’attention, en faisant peur aux gens.

    Exemple avec l’histoire du local appartenant à Ayoub, loué par Asselineau…

    Bref… C’est juste une tentative de manipulation de masse de plus. Ne pensons pas que y aurait des éveillés et bien faiseurs en haut de la Pyramide.

     

    • Totony

      Ajouter que c’est la même choses la dernière fois pour la Palestine et Caron face à BHL.

      Ils en parlent parce que la majorité des gens se rendent compte que y a un truc qui ne va pas. Donc ils font croire que y a débat en haut, chez les dirigeants. Mais il ne vont jamais au fond des choses et désinforme encore une fois.

      Car le débat s’est arrêter à: « Ce qui se passe en Palestine, c’est de la faute du Hamas les terroristes » …

      Bref…