CBS: « Le plus important journal du Libéria publie que le gouvernement américain est impliqué dans la création biogénétique du virus Ébola » 1


Voilà qui confirmerait notre analyse,  le ÉBOLA développé en laboratoire volontairement :

 

 

 

 

 

 

 

 
Ce qui expliquerait pourquoi le virus se développe si rapidement alors qu’il ne devrait pas (pas autant), puisque l’Ébola ne se transmet que par contact avec les fluides corporels d’une personne infectée (ou d’un animal), ou des organes : 
 
On a vu dans nos précédents articles que quelqu’un de puissant semble vouloir instaurer la peur, lire ici (par l’intermédiaire des médias mainstreams, donc ce serait l’élite mondialiste, on a vu apparaître les noms de Gates et Soros ), et que certaines décisions , de l’OMS notamment (comme le confinement des malades avec les non malades en autorisant des thérapies risquées à base de sang) , aggravaient la situation plutôt que de l’améliorer 
 
On a beaucoup de sources citées ici et dans nos papiers, et ça collerait : je pense qu’il faut continuer l’enquête dans ce sens pour trouver le mobile exact et les preuves définitives .
 
 Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance 
 
* Newsweek: "La croyance que l’Ébola est un canular cause des troubles au Liberia et au Sierra Leone"
 
Versions of the Ébola Virus that may have been turned into weapons of biological warfare were first detected in Sierra Leone back in 2006: clear evidence that the US has been involved in "research" in Sierra Leone from as far back as 2006 and probably beyond
 
 
Forbes: "Ébola already in U.S. laboratories"
 
L’épidémie d’Ébola a été engendrée par des manipulations biogénétiques de virus, mutant qui a par la suite été relâché délibérément sur des cobayes involontaires, prétendent certaines sources
 
Yahoo News: "La firme Tekmira Pharmaceuticals Corporation a reçu 1.5 million de dollars de Monsanto" (anglais)
 
Le Liberian Dailey Observer, mardi dernier, a accusé le gouvernement américain d’avoir intentionnellement manipulé génétiquement le virus Ébola et du Sida dans des laboratoires de recherche sur le bioterrorisme. Le journal va même plus loin en disant que les Africains ont été délibérément infectés par des programmes de vaccination.
 
Selon la nouvelle, le gouvernement américain, le Département de la Défense et des universités de recherche américaines se sont alliés pour tester des armes biologiques sur les nations africaines. 
 
L’article a été écrit par le Dr. Cyril E. Broderick, un ancien professeur de phytopathologie à l’Université du Collège de l’agriculture du Libéria et il a également enseigné en agriculture à l’Université du Delaware.
 
Tiré à 30 000 exemplaires, le Daily Observer est principalement distribué dans la capitale libérienne de Monrovia et le présent article, en première page, est critiqué parce qu’il alimente la méfiance concernant les programmes de vaccination dans les communautés africaines de l’Ouest.
 
Le Dr. Broderick cite plusieurs organisations qui participent à la mise en place de points d’essai sur les maladies émergentes, en particulier sur le virus Ebola et les vaccinations. Parmi elles, l‘Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l’Armée américaine (USARIID) à Fort Detrick dans le Maryland, l’Université Tulane, y compris une subvention de 7 millions de dollars pour l’Institut nationale de la santé, le CDCMédecins sans frontièresTekmira, une société pharmaceutique canadienne et GlaxoSmithKline du Royaume-Uni.
 
Broderick a dit que les dirigeants africains ont besoin de protéger leurs citoyens pour ne pas qu’ils deviennent des cobayes. Il a continué en disant: ". "Il est très inquiétant que le gouvernement américain ait exploité une fièvre hémorragique virale dans un laboratoire de recherche sur le bioterrorisme au Sierra Leone. Y en a t-il d’autres ? " 

 

Source :

 

 

Lire aussi

Le vaccin contre la polio à l'origine du sida

__________________________________________________________

Source : Résistance Authentique, le 17.09.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

Laissez un commentaire

Commentaire sur “CBS: « Le plus important journal du Libéria publie que le gouvernement américain est impliqué dans la création biogénétique du virus Ébola »

  • ER_Cannes

    Pour rappel : il n’y à ce jour AUCUNE image de malade atteint des symptômes Ebola ou bien encore de piles de cadavres correspondant à la quantité de morts relayé par l’OMS.

    Les seules images sanguinolentes apparues sont celles dues aux émeutes causées par la panique engendré par la gestion de cette crise (artificielle ?).

    Je le répète, pas une seule photo postée par un quelconque médecin, gardien, policier, pompier ou simple civil de malade ou cadavre faisant apparaître les symptômes de la maladie, au mieux vous trouverez des sacs plastiques mortuaires fermés.

    Les médias misent sur l’idée que nous pourrions avoir que ces pays seraient numériquement sous développés, hors ces populations possèdent des téléphones portables avec Internet à + de 70%.

    Vers une nouvelle campagne de vaccination mondiale factice pour cet hiver ?

    Source (très fiable, j’invite les anglophones à parcourir la page de cet ancien des services secrets US) : http://www.jimstonefreelance.com/