Attention – Une « incursion » de la Russie confirmée par l’Otan : L’Ukraine annonce avoir détruit la plupart des véhicules blindés russes entrés sur son territoire !


Par Résistance Authentique

A ce Rythme de propagande, on passe pas le mois d’Août, même pas le Week End … Et Je passe nombre d’infos sur la course à l’armement, et autres …   ;

 

 

 

 

"Le département du Service fédéral russe de sécurité (FSB) chargé des gardes-frontières dans la région de Rostov (où se situe le poste frontière de Donetsk, ndlr) ne confirme pas cette information", a réagi dans un premier temps le FSB, cité par l’agence publique Ria-Novosti. Le ministère russe de la Défense n’était pas joignable vendredi matin pour commenter ces informations.

L’Ukraine a ensuite confirmé l’incursion d’une colonne militaire russe sur son territoire depuis un poste-frontière contrôlé par les séparatistes prorusses dans l’Est. "Une colonne militaire russe a franchi la frontière depuis le poste-frontière Izvariné", a déclaré à l’AFP Olexiï Dmytrachkivski, un porte-parole de l’opération militaire ukrainienne dans l’Est.

"Nous ne disposons pas d’informations sur le nombre de véhicules dans ce convoi", a-t-il ajouté. (huffingtonpost)

François Hollande s’est empressé d’appeler  «la Russie à respecter l’intégrité territoriale de l’Ukraine» , libé titrait "bruits de bottes russes à la frontiere ukraiienne" : c’est comme l’affaire du MH 17 , pas encore de preuves, le FSB nie, mais les occidentaux sautent sur l’occaz’ !

Alors je ne dis pas que Poutine est parfait, loin de là (ce n’est au fond qu’un pion dont on se sert, lui aussi, même si il est dur à jouer, et "sincère" quant à éviter la guerre) , mais on voit bien qu’il y a une forte volonté , féroce, des ploutocrates de l’ouest (et de l’oligarchie mondialiste judéo-protestante), de déclencher la guerre (et il la trouveront à un moment) , à tous prix, voir au minimum, d’effrayer l’opinion publique mondiale … 

Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance (spécial été)

Alors que la tension est vive autour du convoi d’aide humanitaire envoyé par Moscou, l’Otan confirme ce que des journalistes britanniques affirmaient dans la matinée : des véhicules blindés russes ont traversé la frontière ukrainienne jeudi soir près de la ville russe de Donetsk.

D’un côté il y a l’armée ukrainienne qui se félicite d’avoir repris le village de Novosvitlivka, ce qui lui permet de "couper la dernière connexion routière entre la ville de Lougansk et d’autres territoires contrôlés par les prorusses. Et notamment le poste-frontière d’Izvaryne" par lequel devait transiter le convoi d’aide humanitaire russe. Un convoi désormais arrêté à la frontière.

​De l’autre il y a ces témoignages de journalistes du Guardian et du Telegraph qui ont vu ce jeudi soir 23 véhicules blindés de transports de troupes, des camions à essence et d’autres véhicules logistiques portant des immatriculations militaires russes passer la frontière près de la ville russe de Donetsk.

Et au milieu, l’Otan qui vient de confirmer les déclarations des journaux britanniques : les Russes sont rentrés. Anders Fogh Rasmussen, le secrétaire général de l’Otan indique ce vendredi : "nous avons vu une incursion, une traversée par les Russes de la frontière ukrainienne". Est-ce une "invasion"? A cette question il répond : "Cela confirme simplement le fait que l’on voit un flot continu d’armes et de combattants depuis la Russie dans l’Est de l’Ukraine. C’est une démonstration claire de l’implication continue de la Russie dans la déstabilisation de l’Est  de l’Ukraine".

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/l-ukraine-confirme-l-incursion-d-une-colonne-de-vehicules-militaires-russes-sur-son-territoire_670549.html

L’Ukraine annonce avoir détruit la plupart des véhicules blindés russes entrés sur son territoire

La tension était à son sommet entre l’Ukraine et la Russie vendredi en fin de journée, après que des tirs d’artillerie de l’armée ukrainienne ont «détruit» en grande partie une colonne de véhicules blindés de transport de troupes qui a pénétré, selon Kiev, dans l’est du pays depuis la Russie dans la soirée de jeudi, a annoncé vendredi la présidence ukrainienne.

Le président ukrainien Petro Porochenko a discuté au téléphone de cette incursion avec le Premier ministre britannique David Cameron et a indiqué qu’«une grande part de ce matériel a été détruit dans la nuit par l’artillerie ukrainienne», selon un communiqué. «Une action appropriée a été menée contre cette colonne et une partie de cette colonne n’existe plus. Elle a été détruite», a également assuré le porte-parole militaire

http://www.liberation.fr/monde/2014/08/15/bruits-de-bottes-russes-pres-de-la-frontiere-ukrainienne_1081084

C’est une étape inédite dans les tensions entre Kiev et Moscou. L’artillerie ukrainienne a détruit une partie des véhicules de transport blindés russes entrés dans la nuit sur son territoire, vendredi 15 août. Le président Petro Poroshenko a annoncé l’information au Premier ministre britannique, David Cameron. Cette information a également été communiquée par un porte-parole militaire. Le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, dénonce ces combats, menés selon lui pour empêcher la distribution d’aide humanitaire.

Un peu plus tôt, Kiev avait confirmé l’incursion d’une colonne militaire russe sur son territoire depuis le poste-frontière de Donetsk contrôlé par les séparatistes pro-russes. Celle-ci avait déjà été signalée la veille au soir par des journalistes britanniques. Selon des journalistes du Guardian et du Telegraph, 23 véhicules blindés de transport de troupes, des camions remplis d’essence et d’autres véhicules logistiques ont traversé la frontière, tous avec des immatriculations militaires russes. Ils sont passés par le poste-frontière qui doit aussi être franchi par le convoi humanitaire russe destiné aux populations de l’est de l’Ukraine.

L’Europe monte au créneau

Kiev a déjà dénoncé, par le passé, des incursions de colonnes militaires russes dans les régions de Donetsk et Louhansk, mais cette fois, les chancelleries européennes ne cachent pas leur inquiétude. Plusieurs ministres européens des Affaires Étrangères, réunis à Bruxelles, ont mis en garde la Russie contre toute incursion militaire en Ukraine. "Je suis alarmé par les informations (…), s’il y a des véhicules ou du personnel militaires russes en Ukraine, ils doivent être retirés immédiatement ou les conséquences seront très sérieuses", a prévenu le ministre britannique des Affaires Étrangères, Philip Hammond.

"Il s’agit d’une violation majeure" du droit international, a pour sa part lancé son homologue suédois, Carl Bildt. Le ministre danois, Martin Lidegaard, s’est également dit "profondément inquiet de l’attitude russe", en avertissant Moscou d’une possible réponse de l’Union européenne et des États-Unis.

Le convoi humanitaire à la frontière

Dans le même temps, Kiev a commencé, vendredi, à inspecter le convoi humanitaire russe controversé de près de 300 camions, destiné aux populations de l’est du pays. "L’inspection a commencé à 10 heures [9 heures en France] au poste-frontière Donetsk [en Russie]. Du côté ukrainien, 59 représentants y participent – 41 gardes-frontières et 18 douaniers. La cargaison se dirigera ensuite vers Louhansk", indique un porte-parole militaire ukrainien.

http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/ukraine-des-blindes-russes-auraient-passe-la-frontiere-550361

 

__________________________________________________________

Source : Résistance Authentique, le 15.08.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

Laissez un commentaire